DJ Khaled, cadre de l’industrie musicale et producteur plusieurs fois récompensé, nous livre chacune des histoires qui se cachent derrière ses Jordan préférées, notamment l’AJ 4 « Motorsports », par le biais de ses photos Instagram les plus célèbres.

Parle-nous du lion et de ce qui se passe sur cette photo.

DJ Khaled : « C’était lors du shooting photo de mon dernier album, Major Key, l’un de mes meilleurs projets. En fait, elle a inspiré le nouveau projet sur lequel je travaille actuellement et qui s’appelle Grateful. Je porte une veste en cuir rouge.

Je donne toujours un nom à mes Jordan. Je sais que tu as les 1 et les 3, mais je leur donne mon propre nom. Donc celles-ci s’appellent les « Mer rouge ». Le lion me représente en tant qu’homme, c’est à la fois un humble lion et à la fois un roi, mais attention, il ne faut pas s’y méprendre.

Dès que je sors de chez moi, je me sens comme dans la jungle. C’est pour ça que j’ai voulu marché à côté d’un lion, pour que chacun sache que nous sommes des rois. Nous sommes tous des rois et des reines, et nous devons rester concentrés sur l’objectif. Donc, pourquoi la « Mer rouge »… C’est peut-être un peu trop profond. C’est juste le lion, la « Mer rouge »… C’est tout le style. »

C’est un style typique de Miami aussi ?

« En fait, j’aime bien plein de couleurs différentes. Parfois je porte du rose, parfois je porte du rouge, du bleu, parfois du vert. C’est juste un style. J’aime bien faire des choses qui se démarquent, mais en même temps, j’aime les couleurs vives aussi, elles apportent de l’éclat. »

Cool. Et c’est un vrai lion ?

« Oui, c’est un vrai lion. »

Photo suivante. Les AJ 4.

« À la minute où j’ai acheté ces Jordan, elles ont tout de suite fait partie de mes préférées. Chaque fois que j’ai une nouvelle paire de Jordan, je prends une photo avec ma bague rose… C’est comme dire ‘Embrassez la bague’.

Je veux atteindre six bagues, comme Jordan. Tu vois ce que je veux dire ? C’est toi le meilleur. Et si quelqu’un en doute, tu lui montres la bague pour le lui rappeler. Tu vois ce que je veux dire ? »

Et il y a aussi les « Motorsports ». Je sais que tu as différents coloris. Tu nous en parles ?

« Ce coloris est tellement parfait. Le blanc, le noir et les différentes touches de bleus. Il n’y a rien de tel qu’avoir une nouvelle paire de sneakers et de les porter avec un simple tee-shirt blanc éclatant.

Quand tes sneakers sont toutes neuves, tu peux les porter avec de vieux vêtements, elles les feront ressortir. Avec ces Jordan, tu as du style. »

Que se passe-t-il sur cette photo ?

« C’est une photo importante. J’étais avec Jay Z dans le studio en train d’apporter les dernières touches à l’album que j’ai sorti sous le nom Shining. Shining est un album sur lequel ont collaboré Jay Z et Beyoncé. C’est comme si je jouais au basketball avec Michael Jordan. Tu vois ce que je veux dire ? Jay Z est le Jordan du rap.

Et tu vois, les Jordan que je porte… Celles-ci sont sans doute mes préférées en ce moment. Comment est-ce que tu les appelles ? »

Les « Top trois », il me semble.

« Je les appelle les ‘Merci pour la collaboration’. Ils ont réuni tous les styles en un, donc il faut clairement être reconnaissant de cette collaboration. J’adore ces Jordan. En fait, j’en ai cinq paires.

J’ai enfilé celles-ci parce que je savais que j’allais chez Jigga. Je savais que ce serait une journée spéciale. À chaque fois que je sais que je vais me retrouver avec des légendes, je m’assure d’avoir un look légendaire. Et là, c’est comme porter toutes les chaussures en une seule. Tu vois ce que je veux dire ? »

« Je me rappelle quand j’ai pris cette photo. C’était à Las Vegas et ce sont des IV. Tu as remarqué que je dis que chaque Jordan est ma préférée ? »

Ouais.

« C’est parce que c’est le cas. Donc ces Jordan étaient mes préférées à l’origine, avant les 3 et les 1. Mais ils ont commencé à les modifier. Je ne sais pas pourquoi.

Tu vois ce que je porte ? Ça va bien avec, non ? L’ensemble a été fait sur mesure. Juste pour ça. Terrell est mon styliste. On l’envoie en Italie. Parfois, jusqu’à l’usine. Je dois prendre deux tee-shirts Jordan et un ensemble, juste pour être sûr qu’ils m’aillent. Parce que je suis plus ou moins mince selon les jours.

Mais cette tenue-ci a été prise en photo par [mon photographe] Ivan, à l’impromptu. J’étais sur le point de monter sur scène à Vegas et j’étais en train de consulter mes e-mails, c’est un peu comme certaines photos du président. Tu sais, lorsqu’ils l’attrapent dans le couloir. »

C’est un style professionnel, mais qui reste informel. T’es-tu habillé en fonction des chaussures ?

« Je choisis toujours mes vêtements en fonction des chaussures.  Ce matin par exemple, en me levant je savais que j’allais rencontrer des grands joueurs [au siège de la marque Jordan], alors je me suis dit, ce sera celles-ci. »

Les [AJ] 3.

« Ouais, ça, c’est une super photo. C’est moi à Philly au concert « Made in America », juste avant de monter sur scène. J’étais en coulisses, je me sentais bien, je me sentais invincible. J’étais habillé tout en blanc. Je portais un tee-shirt avec le logo Holy Key dans le dos. Et ces Jordan, blanc et or. »

Magnifique.

« Vraiment magnifique. Je ne voulais porter que du blanc. Si tu remarques, l’or sur les chaussures rappelle celui de la clé, c’est juste un style. Tout le monde m’a complimenté sur mon look ce jour-là.

« Celle-ci est légendaire ! »

C’est énorme !

« Celle-ci a fait craquer Internet. Moi, dans ma maison, sur le point de partir à la conférence de presse pour annoncer le titre de mon album, Grateful. Je me rappelle avoir appelé Reggie [Saunders], je lui ai dit « Yo Reggie, je vais porter un ensemble rose au Beverly Hills Hotel pour ma conférence de presse. Est-ce que tu as des Jordan roses ? »

Ce matin-là, je reçois par surprise des Don C roses. Je ne savais pas qu’ils les faisaient seulement pour les enfants. Ça a rendu la chaussure encore dix fois plus exclusive qu’elle ne l’était déjà. Ce sont des Don C roses. Je ne les avais jamais vues. Pas même sur Don C.

J’ai eu la chance de les porter et ça a été un grand jour pour moi, et je vous remercie tous de m’avoir envoyé cette paire. »

C’est dingue. C’est un costume fait sur mesure ?

« Oui, il est fait sur mesure. Un costume en soie. La conférence de presse avait lieu au Beverly Hills Hotel. Et je voulais me sentir comme Scarface en y entrant. Tu vois ce que je veux dire ? Avec une fleur à la boutonnière. Tu vois ce que je veux dire ? »

Tu nous parles un petit peu d’Asahd et des sneakers qu’il porte en ce moment ?

« Alors mon fils, il porte des Jordan. Quand je regarde mon fils, c’est comme me regarder moi-même, mais je ne sais pas comment l’expliquer aux autres, j’adore ce sentiment, c’est un bonheur incroyable.

En regardant cette photo, je réalise qu’il me manque énormément. En fait, il nous a appelés par FaceTime lorsque j’étais en réunion. Ici, c’est lui et moi chez nous, dans l’espace créatif où on fait les réunions. C’est dans cette pièce que nous trainons et passons du bon temps. »

Et c’est ton producteur exécutif.

« Il est le producteur exécutif de mon album. Il est ma plus grande bénédiction. »

Je l’ai vu porter les 3. Il a déjà une grande collection ?

« Il a une belle petite collection. Il a des OG.  Tu sais qu’elles sont vieilles parce que l’une d’entre elles a une couleur différente de l’autre. Tu vois ce que je veux dire ? »

Ouais.

« Il est juste incroyable. »

  • Air Jordan IV 'Motorsport'

    Built for high speed game.
    SHOP