À l’issue d’un concert exceptionnel à Portland, marqué par la participation surprise de Drake, l’artiste/producteur Travis Scott nous explique comment il se prépare mentalement avant de monter sur scène.

Comment te prépares-tu pour un spectacle ?

Généralement, je pose des milliers de questions, comme « Est-ce que c’est plein ? » même si le concert affiche complet. « Ils sont arrivés ? » Je pose cette question mille fois. Je demande si les gens ont l’air impatient.

J’écoute de la musique. J’écoute Tame Impala : « The Less You Know, The Better ». J’écoute les nouvelles chansons que j’ai téléchargées. Je me chauffe tout simplement. Parfois, j’entre sur scène juste après m’être réveillé d’un sommeil profond et c’est comme si j’avais été là depuis des jours.

Qu’est-ce qu’il te faut absolument pour monter sur scène ?

Je ne peux pas commencer sans mon soda à l’ananas. C’est mon préféré.

Comment ça ?

C’est une boisson qui me fait penser.

Quelle est la chose pour laquelle tu dépenses sans compter ?

J’aime faire ressortir la personnalité des gens, c’est presque une obligation. Je ne bois pas d’alcool. Je ne fume pas de cigarettes. Rien de cela ne m’intéresse. J’aime juste l’énergie. Les gens, mon gars. Je paie pour que les gens s’amusent. Peu importe ce que ça suppose, tu vois ? En tant que DJ, c’est prendre le micro, même si ce n’est pas mon show, peu importe. Juste faire quelque chose.

Quand tu es sur la route, que fais-tu pour te relaxer ou te détendre ?

Regarder des films. Je regarde des films toute la journée.